SFR montre les muscles, promet les 330 Mb/s en 4G et une fibre plus rapide.

Chez SFR, les investissements ont payé et il est désormais temps d’accélérer en débits pour le grand bénéfice des clients.
La montée en puissance a été observé en 2016 avec la 4G SFR en tête des déploiements : 5248 nouveau sites activés contre un peu plus de 3000 pour Bouygues Télécom et un peu moins de 2000 pour Orange et Free Mobile.
Le gain en qualité de service est assez clair : SFR a vu ses débits augmenter de plus de 30% en un an, au point de lui permettre de doubler free mobile.
Concrètement la 4G de SFR couvre désormais 81% de la population contre 35% fin 2014, leur objectif est d’atteindre les 90% à la fin de cette année et les 99% fin 2018. Dans le même temps SFR souhaite se repositionner comme un leader de la qualité de service.
L’opérateur va multiplier les sites 4G qui réunissent trois fréquences (800, 1800, 2600 Mhz) afin de proposer plus de débit.
La 4G UHD sera disponible dans 32 agglomérations à la fin de l’année contre seulement 7 aujourd’hui. Elle offre un débit théorique de 337 Mb/s, ce qui permettra d’avoir un meilleur débit pour tous. Nous rappelons que pour le moment seulement quelques mobiles sont
compatibles avec la 4G.
Pour bien enfoncer le clou, l’opérateur indique qu’il poursuit la modernisation de son réseau qui atteint 1 Gb/s et qui se hissera progressivement à 100 Mb/s en 2017 puis à 200 Mb/s en 2018.
En ce qui concerne la fibre, SFR explique son mécontentement face à Orange qui détient beaucoup de marcher en la matière. Pour Michel Paulin, le directeur général de SFR les schémas de déploiements doivent être revus sinon le rendez-vous de 2020 ne sera pas tenu. Il souhaite proposer une nouvelle répartition plus équilibrée des prises restantes !